Les voyages de Mr J

01 mars 2014

Biographie

Né à Sarlat en 1991, le petit Joachim se passionnera très vite pour la passion. Véritable boutentrain plein d'entrain,  alliant subtilement avec brio et modestie ironie et mauvais gout, il est un volcan d'idées qui explosera un jour, faîtes attention vous pourriez bien être éclaboussé.

Il se tourne vers de nombreuses activités afin de s'épanouir pleinement : Théatre, Arts divers, natation.  Les multiples possibilités offertes par les villes de Talence et Bordeaux lui ont permis de passer des heures heureuses.

Élève curieux mais avare de productions  écrites (à croire que ce n'est pas lui qui vous écrit ce récit) sa scolarité sans redoublement lui permet de le conforter dans sa théorie du " juste ce qu'il faut" ou "flux tendu" en language technocrate

Aujourd'hui titulaire d'un BTS il cherche désespérément un peu de douceur et d'amusement dans ce bas monde, avant de succomber au "tramway-boulot-dodo" (qui ne rime pas mais qui est plus authentique) 

Se révèle alors une imense envie d'ailleur. De cette envie naîtra ce blog.

ENJOY.

Posté par joachimdasilva à 16:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 mai 2014

Avant de Partir

Cliffs-Of-Moher-OBriens-From-South

Sur les bancs de pierre de la place Pey-Berland lors d'une trop rare journée ensoleillée dans cette hiver girondin ou faisant les cent pas (hésitants) dans ma chambre talençaise un matin pluvieux ?

Peu importe où commence cette aventure. Car ce projet émane surtout d'un esprit, lassé du négativisme ambiant dans notre cher hexagone.

La crise ici, la crise la bas... Allons voir ailleurs si elle y est. Car après tout l'histoire de l'homme ne se résume t'elle pas au voyage ?

Depuis plus de 50 000 ans les déplacements de l'homme nous apportent le savoir, le diffuse, ils nous ouvrent à de nouvelles cultures...

Nous les jeunes, que serions nous sans les pâtes ramenées par Marco Polo de Chine ? Que seraient les Etats-Unis, à mon sens pays le plus influent au monde culturellement, sans la (Re)"découverte" de cette terre en 1492 par Christophe Colomb ?

Destination Travail :

Et oui, il faut bien un prétexte pour vivre toute cette aventure, pour ma part il s'agit d'un stage.

Destination Optimisme :

Si je vous dis Irlande vous dites ?

Bière ? Ok... Ceux qui me côtoient au quotidien savent à quel point j'ai la bière en horreur... 

Pour moi elle est synonyme de prise de ventre, de gaz à outrance et puis mince quoi ! Du houblon ! Sans plaisanter, on peut vraiment boire ça par plaisir ? Quitte à chercher l'ivresse autant faire ça avec un alcool qui ne nécessite pas de vider plusieurs fois sa vessie pour atteindre un semblant d'euphorie ! D'accord, par attrait de la nouveauté par soucis d'intégration je gouterai une bière.. Brune ! Off course !

Mais de la rousse est également au menu, "Tête de gingembre", "tête rouge", fichtre ça sonne sacrément mieux en anglais !

Je pars l'esprit léger prêt à prouver au monde (au moins au lecteur de ce Blog) que les rousses ont une âme ;) 

https://www.youtube.com/watch?v=EY39fkmqKBM

Destination Culture : Dans la culture, moi j'inclus le sport. Et de ferveur pour le sport ce pays n'en manque pas. Les méconnus Football gaélique et Hurling, le rugby, le football... De bonnes raisons de squatter les pubs même si je n'aime pas la bière, mais ça désormais vous le savez déjà !

 

Je vous vois venir avec vos "ballades irlandaises"... Ouais, on verra.  Après tout même Dr House fait son jogging dans un épisode.

Je recule devant rien j'ai juste une fâcheuse tendance à tomber mais ce qui compte c'est pas la chute, c'est le relevage ! (Vous y avez cru hein ? Sisi géné-ra-tion Scarface, La Haine)

Comment conclure cette rubrique culture sans citer bon Bono (et non pas le bonobo,bono beau ou jambonneau) et son légendaire U2 ! Car si ce que l'Irlande à vécu de pire est la guerre ce qu'elle fait le mieux est écrire des chansons dessus !

Enfin,  pour être un peu plus contemporain je citerai Orla Gartland (...) ou encore et surtout Two Door Cinéma Club ! 

https://www.youtube.com/watch?v=sKyK1Mme9Sc

En route vers de beautifull days !

Rendez vous au prochain épisode pour savoir vers quels mystères, ce pays m'aura entrainé.

 

J.

Posté par joachimdasilva à 00:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 juin 2014

Bordeaux-Dublin-Cork

Après de longues péripéties souvent ennuyeuses (Lenteur administrative, travaux précaires en intérim)

Me voilà prêt à partir, 7 mois seulement (TROLOLO) après avoir été accepté par le programme de mobilité internationale ADAST.

Destination Mallow où se trouve l'agence de placement Your International Training où doit se dérouler mon stage.

 

Mercredi 14 mai 2014, le départ enfin.

Entouré de quelques personnes qui me manqueront durant ces 6 prochains mois, je suis fin prêt à quitter Bordeaux. Grosse valise, gros sac à dos, gros sur le cœur. C'est parti pour 6 mois mec !

Bon je vais pas vous raconter le vol, ça monte puis ça redescend voilà quoi !

On notera quand même que le personnel de bord est roux. AMBIANCE.

Deux heures plus tard en arrivant à l'aéroport de Dublin, 1er constat : celui qui écrit les panneaux est bourré... Ah non pardon, c'est juste de l'irlandais !

J'apprendrais plus tard que très peu de gens parlent cette langue, car dur à apprendre et peu usitée à l'étranger. La superpuissance de la langue de Shakespeare vaut à l'irlandais le rang de perte de temps, au mieux de patrimoine nationale comme l'Occitan chez nous.

A peine arrivé direction la station d'autocar. Dans le stress et la confusion de l'aéroport, j'ai quand même le temps de constater la gentillesse des irlandais, qui n'hésitent pas à s'interrompre pour donner un renseignement et même, à faire ressurgir de leurs mémoires quelques mots de français pour me mettre à l'aise.

Ça peut paraitre Gnan-Gnan de faire une telle généralité mais à l'heure (tardive) ou j'écris ces lignes ça fait trois semaines que je suis ici et je n'en démords pas. c'est un autre état d'esprit !

Bref, reprenons la route. Direction Cork (120 000 habitants et 2nde ville du pays)

Je savoure les quelques minutes passées dans Dublin centre à travers la vitre du car et je peux apercevoir des sombres rues piétonnes, quelques pubs et magasins de souvenirs dont les vitres sont truffées de symboles nationaux comme le trèfle ou le Leprechaun.

Sur le plan architecturale soulignons quand même le joli pont Samuel Beckett. 

Samuel_Beckett_Bridge,_Dublin

IMG_1036

Une fois arrivé sur l'autoroute le seul décor proposé est celui d'immenses prés très verts, paradis de quelques vaches et chevaux et surtout d'un mouton, deux moutons, trois..Zz Moutons. Qua..zZz

D'Innombrables moutons.

3h30 et un filet de bave plus tard me voilà à Cork.

C'était suffisamment long pour aujourd'hui, non ?

On va dormir un peu...(un peu plus si vous avez suivi ! ).

Direction l'Isaac Hotel, dont l'apparence fait clairement penser à celle de Poudlard.

hotel isaac exterieur

hall hotel

IMG_1051

Sympa, non ?

Ouais ca m'a couté quelques 46 gallions d'or et 80 mornilles mais y'a pas trop le choix quand on réserve la veille au soir (Hein ? Comment ça fan d'Harry Potter ?)

Le lendemain matin je me réveille avec une faim monstrueuse mais je sens que mon estomac n'est pas prêt à ingurgiter un "Full Irish Breakfast" (Saucisses, bacon, œufs,  haricots blancs)

Heureusement l'hôtel propose aussi un continental breakfast.  

Dublin cork mallow

Le ventre dignement remplie je suis prêt pour la suite. Prochaine étape, Mallow !

En attendant, Take Care ! 

J.

 

Posté par joachimdasilva à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2014

Mallow

Direction Mallow, carrefour de la province du Munster, où se situe l'agence Your International Training (YIT) entreprise de placement en stage en Irlande.

Apres un périple en train bien plus court que les 55 minutes indiquées sur internet, je dois donc attendre près de 40 minutes devant la gare quand soudain,  un "Jo-hey-kim"  retentit. (On dirait que c'est moi)

Un homme descend de la voiture et je découvre enfin le visage de Paul Quinn gérant de YIT avec lequel j'étais en relation téléphonique depuis des semaines pour tout préparer.

Il charge mes affaires dans le coffre et je vais spontanément à l'avant de la voiture avant de me rendre compte que j'allais me retrouver nez à nez avec le volant... "Do you want to drive ?" dit il dans un sourire. Boulette.  Ils font vraiment tout différemment sur cette ile... 

 Bien sagement assis au coté de ma future colocataire nous partîmes déposer mes affaires dans ma nouvelle "accommodation",  située un charmant petit lotissement. Style Privet Drive (Apres le point Goldwin voici le Point Dobby qui consiste à faire des références à Harry Potter quelque soit le sujet)

vue fenetre lateral

 

vue de la chambre

Et le boulot dans tout ça ?

 

Allons y, une fois délesté de mon kit de survie et de ses quelques 15 kg nous voilà enfin en route pour les bureaux de l'agence de YIT .

Voila. On y est.

 Quelques étages au dessus du magasin de vêtement pour enfants "Just kidding", travaillent des hommes et des femmes pour que puissent comme moi s'exiler le temps d'une expérience, des jeunes du monde entier.

J'aime le jeu de mots.

Ma colocataire d'ailleurs est l'une d'entre elle. Une fois fini mon accueil elle reprend son travail et va rejoindre d'autres jeunes sur ordinateurs. Je vais donc à leurs rencontre pour me présenter et je découvre avec stupéfaction qu'ils parlent français !

DES FRANÇAIS !  Tout mes espoirs d'être coupé de la francophonie se brisent instantanément... Non je plaisante. En fait je suis carrément heureux, le stress s'envole et je peux aborder dès lors mon séjour sous les meilleurs hospices.

Et il ne faudra pas longtemps à cette histoire pour s'orner de rebondissements.

En effet, quelques minutes après mon arrivée j'apprends que ne ferais pas mon stage à YIT comme prévu mais que je serai placé... à Bunratty. (Ah bon ? Mais ma convention, mon billet d'avion tout ça tout ça ?)

"C'est un endroit que les irlandais adorent tu verras !"  Oui je verrais... C'est sur. Bon, voyager ça développe l'adaptabilité alors let's go !

Le début du stage est dans 10 jours. Le temps pour moi de faire mes heures de cours d'anglais contractuelle.

En attendant c'est du bonus : Excursions, shopping, rencontres en tout genres.

Parmi ces bons moments la soirée au Albert Linch's avec les autres Frenchies. Un pub irlandais traditionnel, l'endroit idéal pour refaire le monde sans bouger d'un pouce. Pourquoi bouger quand la banquette en cuir est si confortable ? Enfin "sans bouger" c'est un peu exagéré car pour une soirée parfaitement réussie il faut savoir lever le coude ! (Avec modération)

Voilà, là on est bien !  Puisque je dois passer une semaine ici, essayons de profiter à fond !

Me rapprocher du groupe d'étudiants allemands me semble être une bonne idée pour rendre cette semaine de transition intéressante. Et puis je me rends vite compte que c'est plus facile que prévu.

Mon anglais douteux suffit à faire quelques traits d'esprit. (ou blagues de mauvais goût c'est selon) et je découvre des filles magnifiques et des gars sympa, "Ich liebe es" comme dirait une multinationale que je ne citerai pas (Mais on parle bien de notre fabrique à obèses préférée) !

De quoi rendre plus intéressante la visite de Waterford et de son musée du cristal mondialement connu (Et de surcroît on s'est tapé 4 heures de car pour ça !). Heureusement un rapide détour vers la plage sauve le bilan touristique de la journée, admirez la vue.

 

Armdore Co. Waterford

 

Voilà. il ne reste plus que quelques jours à passer avant de partir vers une nouvelle ville, et un nouveau stage.

Nous sommes le mercredi 20 mai, et un concert prévu de très longue date m'envoie à Londres pour le weekend. Afin d'avoir plus de temps pour découvrir la capitale anglaise je demande un jour de congé, "congé" étant un bien grand mot car n'effectuant pas mon stage ici (Après ce long billet vous l'aurez compris!), je n'ai pas de travail à fournir.

Dans cette logique ma requête est accordée et j'aurais donc vendredi samedi dimanche londonien avant de commencer mon stage le jour suivant. Un weekend chargé donc qui sera l'occasion d'une prochaine publication.

 

Les premiers retours que j'ai eu de ce blog sont positifs et m'incite à continuer.

Je sais également qu'il est rempli de fautes de syntaxe, que les temps employées ainsi que les personnes sont incohérentes. Bref c'est le bordel. Mais ce blog c'est un peu une retranscription de moi à l'écrit donc si ça parait bancal c'est normal et c'est pas si inquiétant ;)

 

Merci à tous,

J.

Posté par joachimdasilva à 14:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]